Affiner

Édité en
Sujets
Choisir un ou plusieurs filtres
Genre
Choisir un ou plusieurs filtres

12 résultats trouvés

Filtrer sur

Trier par

CD

Motet pour l'Offertoire de la Messe Rouge et autres motets

Contient:
  • 1. Miserere H.219 / Marc-Antoine Charpentier
  • 2. Paravit Dominus in judicio thronum suum H.434, "Motet pour une longue offrande" / Marc-Antoine Charpentier
  • 3. O Deus, o salvator noster H.372, "Pour la 2de fois que le saint sacrement vient au même reposoir" / Marc-Antoine Charpentier
Éditeur:
Harmonia Mundi, 2002
CD

Musikalische Exequien

Contient:
  • 1. Musicalische Exequien, op.7, SWV.279-281 / Heinrich Schütz
  • 2. Also hat Gott die Welt geliebt SWV.380 / Heinrich Schütz
  • 3. Ich bin die Auferstehung und das Leben SWV.324 / Heinrich Schütz
Éditeur:
Harmonia Mundi, 1987
CD

Hieremiae prophetae lamentationes

Contient:
  • 1. Lamentationes Hieremiae a 5, 1585 ; Lamentatio prima, primi diei / Orlandus Lassus
  • 2. Lamentationes Hieremiae a 5, 1585 ; Lamentatio secunda, primi diei / Orlandus Lassus
  • 3. Lamentationes Hieremiae a 5, 1585 ; Lamentatio tertia, primi diei / Orlandus Lassus
Éditeur:
Harmonia Mundi, 1989
CD

Grands motets

Contient:
  • 1. Der Geist hilft unsrer Schwachheit auf BWV.226 / Johann Sebastian Bach
  • 2. Fürchte dich nicht, ich bin bei dir BWV.228 / Johann Sebastian Bach
  • 3. Jesu, meine Freude BWV.227 / Johann Sebastian Bach
Genre:
Éditeur:
Harmonia Mundi, 1986
CD

René Jacobs 1977-2007 : Un bout de chemin ensemble... by himself

Contient:
  • 1. Leçon de ténèbres du Mercredi Saint nr.3, H.98, "Jod : Manum suam" ; Tristis est anima mea / Marc-Antoine Charpentier
  • 2. O quam pulchra es / Claudio Monteverdi
  • 3. Sombres déserts / Michel Lambert
Éditeur:
Harmonia Mundi, 2006

La Chapelle Royale dans Wikipedia

La Chapelle royale est un ensemble vocal français de seize à trente chanteurs fondé en 1977 qui a pour vocation initiale d'interpréter le grand répertoire de la musique baroque française,, du Siècle d'Or, (XVIIe siècle) (Jean-Baptiste Lully, …

En lire plus sur Wikipedia